Menu

spectacle pour enfants

«Le Mystérieux Chevalier sans Nom»

di 21.10.2018 • 16h30 CCL Fr. 10.– (prix unique)

«Le Mystérieux Chevalier sans Nom»

Association «Doigts de Fées»

Cette production théâtro-musicale s’adresse au jeune public (5-10 ans) et fera rêver petits et grands au fil d’une histoire librement inspirée par le magnifique livre de Cornelia Funke et Kerstin Meyer. On doit cette création à l’association «Doigts de Fées», née en 2013 et qui a été fondée par la chanteuse-compositrice Fanny Anderegg et le percussionniste Julien Annoni. Le CCL se réjouit d’apporter son soutien à ce projet qui verra le jour en ses murs.

«Violette-jus-de-chaussette», «Violette-la-mauviette», «Violette-la-terreur-des-pâquerettes»… Voilà comment la princesse Violette est perçue par ses trois frères. Le roi Wilfrid, devenu veuf à la naissance de sa fille cadette, ne sait comment s’y prendre. C’est finalement comme un garçon qu’il décide de l’éduquer et de l’exercer au combat. Mais pour une petite fille fragile, légère et dont la ruse surpasse les muscles, l’épée est bien trop grande, le cheval trop haut et l’armure beaucoup trop lourde. 

Pourtant, Violette est têtue et téméraire, elle s’entraîne toutes les nuits jusqu’au jour où son agilité et sa souplesse lui offrent le respect de ses frères. Pour son seizième anniversaire, le roi Wilfrid organise, en l’honneur de sa fille, un tournoi durant lequel les plus vaillants chevaliers du royaume se disputent la main de Violette. Cette dernière refuse son mariage à un inconnu… 

C’est en costume de chevalier sans nom et dans une ruse organisée avec sa complice servante qu’elle réussit à échapper à ce terrible sort et reconquérir son droit à la dignité.

Antoinette Rychner
Adaptation de l’œuvre

Robert Sandoz et Adrien Gygax
Mise en scène

Fanny Anderegg
Composition musicale, musique 

Florence Annoni, Olivier Gabus
Jeu 

Julien Annoni
Musique 

Célien Favre
Costumes et scénographie 

Nicolas Bras
Création d’instruments 

Blaise Bersinger et Pascal Vincent
Voix off pour le tournoi des chevaliers 

Production
Association «Doigts de Fées» 

Coproduction
CCL

chanson française

Boule et Monsieur Roux

je 25.10.2018 Portes & bar: 19h30 Concert: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Boule et Monsieur Roux

jeudreLIVE

C’est à l’issue d’un repas que Boule et Monsieur Roux en ont eu l’idée: «Et si nous tournions ensemble? Tu chanterais tes chansons et les miennes. Et réciproquement. Tu m’accompagnerais et vice versa.» Affaire conclue! Deux chanteurs, deux styles, mais le partage du même goût pour les gens un peu cabossés et les pieds qui traînent dans le tapis.

festival

Les Transphoniques

me 31.10.2018 > sa 03.11.2018 Salle de spectacles Portes: 19h00 Concerts: 20h00

Les Transphoniques

Un festival différent

Imaginez un festival différent. Une plateforme qui permette des rencontres et des échanges entre artistes venant de tous horizons. Une zone où les frontières entre les styles musicaux ne sont plus vraiment sous contrôle. Un terreau fertile à la création et aux prestations uniques. Et bien un tel festival existera à Saint-Imier cet automne, et il porte déjà un nom: Les Transphoniques. 

Trois artistes hors du commun formeront la colonne vertébrale du projet: Erika Stucky, Arthur Henry et Lucien Dubuis. Tous trois mènent des carrières artistiques où l’on retrouve l’esprit voulu pour Les Transphoniques: cette volonté de sortir des sentiers battus, de mener des projets novateurs en prenant le risque de l’inconnu. Ils ont accepté de réaliser ensemble une création collective qu’ils présenteront en point d’orgue du festival. 

Chacun aura préalablement sa soirée. Erika Stucky présentera son solo inclassable mêlant musique et projections. Lucien Dubuis et son trio de jazz rencontreront Le Moment Baroque pour une version inédite des Quatre Saisons de Vivaldi. Quant à Arthur Henry, il aura monté un programme qui réunira sur scène son groupe Koqa Beatbox et la chorale de l’école secondaire de Saint-Imier. 

Après «Option Trombone» présenté en 2016, Les Transphoniques est le nouveau projet d’importance de l’association artGuël. L’École de musique du Jura bernois (EMJB) et le CCL en sont à nouveau partenaires. À noter qu’une communication spécifique vous donnera tous les détails du programme de ce festival. Elle sera diffusée dès septembre.

me 31.10.2018 • 20h00

Lucien Dubuis’ Crossover Jazz Trio et Le Moment Baroque

«Les Quatre Saisons et le cosmos ultime», une création autour d’œuvres de Vivaldi et de Dubuis

Jonathan Nubel (violon solo),
Lucien Dubuis (sax ténor, clarinette basse), Simon Gerber (basse),
Lionel Friedli (batterie)
Fr. 30.– / 25.– (gratuit jusqu’à 16 ans)

 

je 01.11.2018 • 20h00

Arthur Henry

Rencontres avec Koqa Beatbox et la chorale de l’école secondaire de Saint-Imier

Création
Entrée libre, collecte

 

ve 02.11.2018 • 20h00

Erika Stucky

«Suicidal Yodels» (solo)

Fr. 20.– / 15.– (gratuit jusqu’à 16 ans)

 

sa 03.11.2018 • 20h00

Stucky – Dubuis – Henry

Création collective pour Les Transphoniques

Fr. 30.– / 25.– (gratuit jusqu’à 16 ans)

 

Billetterie au CCL

Réservation par e-mail ou au 032 941 44 30

www.lestransphoniques.ch

 

expo

Jean-Daniel Rohrer

Vernissage ve 09.11.2018 • 19h00 CCL Expo jusqu’au 20.12.2018 Entrée libre

Jean-Daniel Rohrer

Un artiste fondamentalement poétique

Membre de l’Académie royale des arts du Canada, né à Tramelan. Et entre deux, la vie et la carrière de Jean-Daniel Rohrer, artiste-peintre, ont été jusqu’ici d’une intensité étonnante. Désormais citoyen canado-suisse, il revient au CCL pour une exposition très attendue.

En 1999, nous présentions ses œuvres aux côtés de celles de son père. Depuis cette exposition émouvante, Jean-Daniel Rohrer a fait de l’art son métier à plein temps, récompensé par de nombreuses distinctions, jalonné de dizaines d’expositions au Canada, en Europe et aux USA. 

Nous accueillons à nouveau, en «voisin», le Tramelot d’origine, mais aussi, fièrement, le créateur de la sculpture «L’Homme de la Paix» offerte par la Ville de Montréal à la Ville d’Hiroshima, ou encore l’auteur de l’impressionnant polyptyque mural «Mundus Novus», visible à l’aéroport international Pierre-Eliott-Trudeau. Nous accueillons le nouvel Académicien, et aussi l’humaniste, fidèle à Haïti où il anime des ateliers dans un foyer pour enfants abandonnés…

«Vous découvrirez un artiste fondamentalement poétique. Irrémédiablement tendre et attentif à la vie, la sienne et celle des autres. Jean-Daniel Rohrer est un homme d’union», dit de lui l’éditeur canadien Robert Bernier. Où qu’il aille, d’où qu’il vienne, Rohrer mène son œuvre vers cet essentiel – c’est son sens et son but. Il l’exprime avec une superbe et fascinante maîtrise.

chanson contestataire sud-américaine

Vidala

je 15.11.2018 Portes & bar: 19h30 Concert: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Vidala

jeudreLIVE

Vidala tire son nom d’une forme musicale poétique issue du folklore argentin. Le trio aborde avec ce projet un répertoire engagé d’auteurs latino-américains. Des voix de poètes qui nous mènent à découvrir la beauté aride des paysages, mais surtout à dévoiler les vies souvent rudes et précaires des Indiens, des mineurs, des ouvriers, des paysans, sans oublier les anciens esclaves noirs. Car derrière la finesse de ce répertoire, la critique sociale n’est jamais bien loin.

Miam, miam!

Vous êtes membre CCL? Vous allez vous régaler avec nos nouveaux abonnements!

Exposition collective «photographies»

Mise au concours

Écriture & théâtre

L'intrigue et le jeu

funk

Jun’ai

je 22.11.2018 Portes & bar: 19h30 Concert: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Jun’ai

jeudreLIVE

On les connaissait sous le nom de Funk Alliance, ils reviennent aujourd’hui avec un nouveau projet intitulé Jun’ai. Quatre sont restés à bord: Baptiste Brand, Giordann Fracella, Jérémie Krüttli et Elsa Rueff. Can John Etterlin les a rejoints pour former un quintet puissant et inspiré qui se balade allégrement dans le groove de la funky house, de la neo soul, en passant par le disco et le hip-hop. Vive Jun’ai et la promesse d’un funk renouvelé!

théâtre physique

Un Poyo Rojo

sa 01.12.2018 • 20h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Un Poyo Rojo

La masculinité sur le tapis

Un Poyo Rojo, soit «un coq rouge», se joue à guichets fermés depuis près de dix ans à Buenos Aires, mais également sur tout le continent sud-américain, en Allemagne, en Espagne et en France. Grâce à son partenariat avec éviDanse, le CCL s’ajoute à la liste des lieux qui ont le bonheur de programmer ce spectacle mêlant allègrement danse, théâtre, acrobatie, percussion corporelle, arts martiaux et clown…

Dans des vestiaires de sportifs qui sentent la testostérone, la chaussette sale, la tôle froide et les aisselles, deux mâles se toisent, se jaugent et se livrent à un ballet sadomaso hilarant. Longs et fins, secs et musclés, ils s’examinent et se jugent avant une bataille chorégraphiée rocambolesque qui développe les thèmes de la virilité, la compétition, la mise en garde, la peur, le désir et la séduction. 

Pas un mot, pas de musique. Des regards, une petite radio, et la lutte. Une danse frénétique, une compétition sportive, un combat de chiens. On passe en revue toutes les modalités des relations humaines quand elles deviennent bestiales. Luciano Rosso et Alfonso Barón, deux artistes argentins aux multiples talents, nous offrent une performance extraordinaire et irrésistiblement drôle, dans une mise en scène impeccable et délirante de Hermes Gaido.

 

Alfonso Barón, Luciano Rosso et un poste de radio
Interprètes

Luciano Rosso et Nicolás Poggi
Chorégraphie

Hermes Gaido
Mise en scène et création lumière

Tout public (dès 10 ans)

 

D’août 2018 à juin 2019, les huit partenaires d’éviDanse (CCRD, CCDP, CCP, CCL, Le Royal, L’Espace culturel du Café du Soleil, Danse! et Nebia) proposent une quatrième saison de danse. Le programme complet est disponible sur www.evidanse.ch

Un projet coordonné par l’AICC, Danse! – association jurassienne pour la danse contemporaine en collaboration avec Nebia (Bienne).

repas-spectacle

Collectif Illusion Éphémère

je 06.12.2018 • 12h00 CCL Fr. 35.– / 25.–

Collectif Illusion Éphémère

«24 h de la Vie d’un Frigo»

Au menu de ce midi: de l’humour à conserver au frais et à l’abri de la lumière… à consommer sans modération!

Quoi de plus banal qu’un frigo, qui ronronne doucement dans un coin de la cuisine? Sa surface lisse ne laisse rien deviner de ce qui s’y cache. Pourtant, nous avons tous avec cet objet du quotidien un rapport bien personnel, et son intérieur en dit beaucoup sur le nôtre… 

Mais justement, que se passe-t-il dans ce joli frigo rouge? Comment les carottes, saucisses et autres yaourts vivent-ils cette attente de la porte qui s’ouvre et de la main qui va les saisir? Ceux qui sortent du frigo y reviendront-ils, et dans quel état? Chacun à sa place, du bac à légumes à la boîte à fromage, les habitants du frigo s’aiment ou se disputent, discutent politique (les cornichons ont-ils une voix chacun, ou une seule par bocal?), se méfient des périmés.

Deux comédiennes, un mime et un musicien ont uni leurs talents pour cette création fraîche et croquante, et forment la troupe jurassienne engagée dans le projet des Midi Théâtre. Le CCL est heureux de les accueillir en ses murs, et vous invite à une pause de midi qui n’aura rien de réfrigérant, et qui apportera peut-être une réponse à cette angoissante question: est-ce que la lumière s’éteint quand la porte se ferme? 

Durée: 60 min (repas compris)

 

Fanny Rossel, Ophélie Steinmann, Branch Worsham
Conception et jeu

Jacques Bouduban
Conception et musique de scène

Joël Joliat
Scénographie

Production
Collectif Illusion Éphémère

Coproduction
Midi Théâtre, CCRD et CCDP

 

www.illusionephemere.com

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle

 

théâtre chrono

Utopik Family

sa 15.12.2018 • 20h00 CCL Entrée libre, collecte

Utopik Family

«Karandach»

Depuis quelque temps déjà, Utopik Family, la compagnie de théâtre basée à Saint-Imier, propose ci et là ses productions d’un jour: les «Karandach». Cette expérience hors du commun sera (enfin!) présentée en terre imérienne. Le CCL s’associe à cette première.

 Inspiré de la tradition théâtrale russe des kapouchnik – terme signifiant «soupe aux choux», en référence à la soupe mijotant dans le foyer des acteurs – le «Karandach» est un véritable défi. Les comédiens d’Utopik Family ont douze heures chrono pour créer et présenter un spectacle. La journée commence le matin à 8h00. Les comédiens se réunissent, discutent, débattent, proposent puis créent le spectacle et le jouent une seule et unique fois, le soir même, à 20h00.

Douze heures, pas une minute de plus, pour se lancer sous les projecteurs! Il s’agit donc d’une expérience théâtrale sans filet, remplie d’adrénaline à chaque fois et ce, autant pour les comédiens que pour le public. En effet, chaque spectateur a la chance de pouvoir proposer un thème à l’issue du spectacle. Les comédiens prennent ensuite connaissance des propositions du public et, parmi les meilleures, tirent au sort le thème du prochain «Karandach».

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle