item3

invitédito

Brigitte

Romanens-Deville

Directrice du Reflet-Théâtre de Vevey

L’invitédito

Des grands fous rires

et beaucoup d’humanité

 

Ma première rencontre avec François Silvant a eu lieu grâce à Cuche et Barbezat, toute fin des années 80. C’était à Cernier, au festival Zéro positif. Cuche et Barbezat m’avaient invitée avec mes partenaires du trio d’humoristes Bretelle 007. Je découvrais la Suisse, les Suisses et ses humoristes. Je découvrais Silvant et les siens qu’il aimait tant. Quinze ans plus tard, j’avais le privilège de les programmer à L’Echandole: Cuche et Barbezat parfois, et Silvant à chaque nouveau spectacle qu’il créait. On commençait à prévoir quatre semaines de représentations et puis, on rajoutait des supplémentaires... des semaines de supplémentaires. On aurait pu faire une saison entière avec les spectacles de François. Une saison entière à rire en découvrant ses personnages croqués avec grâce et subtilité. Le public faisait la queue devant le théâtre et les bénévoles se bousculaient pour lui préparer son repas dans la tour du Château yverdonnois, après le spectacle. Je garderai de ces semaines le souvenir de véritables déclarations d’amour d’un comédien pour les personnages qu’il incarnait et d’un public pour l’un de ses artistes. Celle-là même renouvelée par l’équipe du CCL, depuis de nombreuses années, aux artistes qu’elle accueille, jusqu’à faire revivre notre François et ses vaudoiseries inédites, avec nos amis Cuche et Barbezat. Merci les gars!

 

«Ah! J’allais oublier: je t’apporte, je t’apporte, je t’apporte… le salut de tout le monde…» des grands fous rires et beaucoup d’humanité.

 

back NO RESA

< Retour

item3a

Zoom sur la demi-saisonPratiqueRétroMédias

Devenir membreA propos du CCLSponsors & soutiensLiensBons CCL

banner A propos du CCL Sponsors & soutiens