Menu

SPECTACLE CLOWNESQUE ET LYRIQUE

Théâtre Frenesí

di 16.02.2020 17h30 CCL Collecte: boîte à outils à la sortie

Théâtre Frenesí

«Carmen»

Fondé en 2006, le Théâtre Frenesí a pour but de produire des spectacles de salle et de rue où le théâtre, la musique et l’humour sont intimement liés. On y croise les techniques du théâtre classique, de la commedia dell’arte, du spectacle de rue, de l’acrobatie, du clown et de l’art lyrique. Vous vous souvenez peut-être de «L’Opéra mobile» et «Des mots plein les poches» que le CCL a déjà proposés en spectacle de rue?

1975. «Carmen», c’est l’histoire d’une secrétaire, dans un petit garage, qui nourrit une passion secrète pour la mécanique automobile. Soumise et maltraitée par son patron, elle découvre à la radio la «Carmen» de Bizet. La musique ensorcelante de l’opéra, qu’elle écoute en boucle, l’entraîne dans un monde imaginaire qui lui donne l’envie et la force de se rebeller. Et peu à peu, son quotidien fait de machine à écrire, téléphone, jantes, pneus, factures, pistons, papiers, volants, huile, tuyaux d’air comprimé, poubelles, etc. se transforme en un univers poétique et burlesque, plein de surprises où elle nous offre sa version explosive de «Carmen».

Pour ce nouveau spectacle, Teresa Larraga, initiatrice du projet, a choisi de créer une partie de «Carmen» au CCL. Elle nous convie à une représentation de sortie de résidence à l’issue de laquelle il sera possible de partager un moment de discussion avec l’équipe de création.

 

Teresa Larraga
Idée, mise en scène et interprétation

Caroline Le Forestier
Collaboration dramaturgique, illustration sonore

Adrian Schvarzstein, Jean-Luc Barbezat, Nola Rae
Collaboration artistique

 

Une coproduction du Théâtre Frenesí & du CCL

www.frenesi.ch

jeune public

Contes & goûter

me 19.02.2020 15h30 CCL Entrée libre

Contes & goûter

Lectures hivernales au kamishibaï

En marge de l'exposition collective «Encres et aquarelle» à laquelle elle participe en présentant des œuvres sur le thème de l'hiver, Marianne Schneeberger-Baehler proposera un moment destiné au jeune public.

Au programme: des histoires pour les petits dès 4 ans, qu'elle racontera en mode «kamishibaï» au milieu de ses propres œuvres. Et on termine avec un quatre-heures pour tout le monde!

En collaboration avec la Bibliothèque régionale et la Ludothèque

chanson française

Julie-Marie

je 27.02.2020 Portes & bar: 19h30 Concerts: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Julie-Marie

jeudreLIVE

C’est en région Rhône-Alpes que Julie-Marie commence sa carrière de chanteuse. D’abord serveuse dans les bistrots, elle s’exerce en interprétant à ses clients diverses reprises des chanteurs à texte les plus charismatiques.

Musicienne autodidacte, elle se met bientôt à composer ses propres chansons et entreprend d’écumer les cafés-concerts, cabarets et salles de spectacles. Dans sa petite robe à pois et sous ses airs débonnaires, elle n’a pourtant pas sa langue dans sa poche et ne se gêne pas pour chanter ce que d’autres n’osent jamais souffler qu’à demi-mot. Un spectacle naît entremêlé d’un soupçon de cynisme, d’un brin d’émotion et d’une bonne dose d’humour!

Humour

Olivia Moore

ve 06.03.2020 20h30 (portes 19h30) Salle de spectacles Fr. 45.– / 38.– Abo 2 soirs (avec Jos Houben) Fr. 80.– / 70.–

Olivia Moore

«Égoïste»

Le CCL se réjouit de la présentation de cette sixième édition de ses week-ends humour. En ouverture, l’étoile montante parisienne, une artiste qui se produit sur les planches, sur YouTube et les réseaux sociaux, mais qui a aussi récemment sorti un livre («Culpafuck»): Olivia Moore.

«Égoïsme: Attachement excessif porté à soi-même et à ses intérêts, au mépris des intérêts des autres.» (Larousse). Dans notre société pourtant si individualiste, le qualificatif «égoïste» revêt invariablement une connotation négative, est l’antithèse même des représentations du bon parent, du bon ami, du bon conjoint. Et si on en riait?

Des scènes de la vie quotidienne décortiquées avec finesse, entremêlées avec justesse, exacerbées avec tendresse…  Une ode à la liberté, où se côtoient simplicité, humilité et éclats de rire. Une invitation enthousiaste à incarner nos vies plutôt qu’à jouer des rôles que d’autres écrivent pour nous. Une introspection humble et fine, si vraie qu’elle en devient drôle, hilarante même.

C’est vous, c’est nous. C’est nos quotidiens décortiqués à la lumière de l’absurde. C’est de petits bilans de vie sous la loupe pointue d’une femme qui a choisi de vivre plutôt que de survivre, dépeints avec une telle honnêteté qu’on en perçoit le caractère universel, et qu’on en est touchés. Déculpabiliser pour vivre heureux… et rire de soi et des autres!

Olivia Moore est résolument fraîche, terriblement cynique, franchement moqueuse, tellement touchante, tendrement subversive, vraiment honnête, furieusement drôle… Un peu «égoïste»?… mais profondément généreuse.

Le CCL en accord avec 20h40 Productions présente Olivia Moore

www.oliviamoore.fr

Humour

Jos Houben

sa 07.03.2020 20h30 (portes 19h30) Salle de spectacles Fr. 45.– / 38.– Abo 2 soirs (avec Olivia Moore) Fr. 80.– / 70.–

Jos Houben

«L’art du rire»

Pour la deuxième soirée de cette sixième édition de ses week-ends humour, le CCL se réjouit de recevoir le roi du rire belge: le maître Jos Houben.

«Rire: Manifester une gaieté soudaine par l’expression du visage et par certains mouvements de la bouche et des muscles faciaux, accompagnés d’expirations plus ou moins saccadées et bruyantes.» (Larousse). C’est exactement de cela qu’il s’agit: comment rit-on, et pourquoi?

Héritier des grands burlesques, Jos Houben, dans une «master class» d’une redoutable efficacité, décortique les mécanismes du rire, révélant les infimes éléments, souvent insaisissables, qui le déclenchent. Le décor est minimal: une table, deux chaises, une bouteille d’eau. C’est le corps de ce «spécimen masculin, 1,87 m, belge» qui va emplir tout l’espace, ce grand type un peu lunaire, dégingandé tout en souplesse, qui va meubler l’espace scénique par sa présence. Impossible de le quitter des yeux! Il joue devant nous les maladresses et catastrophes ordinaires avec un sens de l’observation et une maîtrise de la gestuelle imparables, explorant la verticalité, l’équilibre, la posture, déclenchant l’hilarité à coup sûr! Offrez-vous sans hésiter ce spectacle de pure loufoquerie, et vous en serez convaincus: un acteur qui incarne avec autant de vérité un camembert trop fait mérite notre plus grande admiration!

Né en Belgique, Jos Houben a fait ses études à l’École Jacques-Lecoq, où il enseigne aujourd’hui. Il travaille en tant qu’enseignant et consultant auprès de compagnies de théâtre, d’opéras, d’écoles de cirque et de danse, de magiciens. Son célèbre one-man show, «L’Art du Rire», tourne dans le monde entier depuis plusieurs années.

expo

Expo collective

CCL Expo jusqu’au 15.03.2020 Entrée libre

Expo collective

«Encres et aquarelle»

La prochaine exposition collective le sera à double titre puisque plusieurs artistes s’y trouveront réunis, mais également par le fait que le Musée de Saint-Imier viendra se joindre au mouvement en accrochant quelques œuvres de sa collection.

Pour la deuxième fois consécutive, une technique est imposée; les travaux présentés auront donc un dénominateur commun: les encres et/ou l’aquarelle. Si le médium est identique, les thèmes abordés ainsi que la manière de les traiter restent bien sûr de la liberté et de la sensibilité de chacun. À n’en pas douter, singulier et pluriel, passé et présent se répondront avec grâce.

Une première: Perspective(s), c’est le nom du projet lancé par le CCL et le Musée de Saint-Imier dont l’idée principale est de mettre en résonance le travail artistique d’autrefois avec celui d’aujourd’hui pour y observer les liens et les différences, mais également pour y apporter une dimension «historique», non pas nostalgique mais créatrice d’un regard nouveau. Les tableaux qui seront présentés sont ceux de peintres connus de notre région: André Ramseyer (1914-2007) et Michel Wolfender (1926-).

Connus, certains artistes de l’exposition le sont également, habitués des cimaises d’ici et d’ailleurs, mais la collective du CCL se veut aussi ouverte aux premiers pas, pour permettre à chacun de faire l’expérience étonnante, et un peu intimidante aussi, d’oser montrer son travail artistique.

Avec

Petra Paroz
Valérie Losa
Marianne Schneeberger-Baehler
Victoria Suppan
Jean Pierre Béguelin
Jean-Luc Froidevaux
Thierry Grünig

folk, blues, reggae…

Mark Kelly

je 19.03.2020 Portes & bar: 19h30 Concerts: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Mark Kelly

jeudreLIVE

Folk, blues, reggae ou soul, l’ex-kid de Manchester, devenu Helvète de cœur, sait tout faire.

Couronné «Best Act Romandie» aux Swiss Music Awards 2017, Mark Kelly fait résonner une voix incroyablement magnétique qui prend son envol dans une ambiance toute acoustique. Vagabond céleste et bête de scène, mélodiste puissant et chanteur écorché, Mark est porté par un cool contagieux joué entre sueur, grâce et liberté.

Théâtre

Tiphanie Bovay-Klameth

sa 28.03.2020 20h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Tiphanie Bovay-Klameth

«D’Autres»

À force de persévérance, le CCL a enfin réussi à inclure dans son programme le spectacle de Tiphanie Bovay-Klameth, qui attendait son heure pour que tous les agendas coïncident. Par chance, il ne s’agit nullement d’une denrée périssable, au contraire: comme un bon vin de garde, il ne peut qu’affirmer son caractère avec le temps!

Réjouissez-vous de le siroter avec délectation: petit à petit, vous sentirez une chaude détente prendre possession de votre corps et une hilarité bienfaisante s’installer. Tiphanie est une comédienne accomplie qui a attrapé le virus de la scène très tôt. Formée à La Manufacture, elle a dans la foulée rejoint l’équipe des Deschiens et sillonné les scènes françaises et d’ailleurs avec «Salle des Fêtes». Dans «D’Autres», elle donne la pleine mesure de ses talents en incarnant d’une manière décalée, sincère et extrêmement drôle une panoplie de personnages puisés dans la population banale de Borbigny. Et si vous avez l’impression que l’ombre de Zouc veille sur elle, ce n’est certainement pas un hasard!

«J’adore les petites gens qui mettent une énergie folle dans des choses en apparence vaine. Ce spectacle, c’est l’importance qu’on accorde à un événement trivial – la préparation d’une soirée de gym. Ce spectacle, c’est la trivialité qui réside dans un événement important – la mort et le deuil.» À ne pas rater! 

 

Tiphanie Bovay-Klameth
Conception, écriture et jeu 

Alain Borek
Collaboration à la mise en scène

Alexis Rime
Collaboration à l’écriture

Guillaume Gex
Régie lumières et générale

Mariana Nunes
Administration 

Julien Mudry
Photos

Benoît Bovay
Complicité artistique 

www.cie-tbk.ch

Expo

Mathieu Rod

Vernissage ve 03.04.2020, 19h00 CCL Expo jusqu’au 10.05.2020 Entrée libre

Mathieu Rod

«forest»

Au début, on ne perçoit pas grand-chose. Tout est très sombre. Puis, à l’instar de ce qui se passe quand on est plongé dans l’obscurité, nos yeux s’habituent. Alors les détails apparaissent, la forêt se dévoile comme par magie, féérique ou inquiétante…

Sa démarche est originale, et c’est le moins que l’on puisse en dire. Mathieu Rod photographie des arbres, en forêt, la nuit. Les images qu’il obtient nécessitent qu’on s’y attarde pour bien les comprendre. Pour l’artiste, ceci est une invitation à s’intéresser au décalage entre la perception que l’on a de la forêt et sa réalité objective. Une dualité qu’il souhaite questionner: le monde mystérieux à part que la forêt représente dans notre imaginaire collectif, lieu de contes et de légendes, versus le terrain occupé, exploité, légiféré et maîtrisé par l’Homme.

La scénographie imaginée vous permettra d’y réfléchir «en conditions», puisqu’une partie de l’exposition sera plongée dans le noir. La visite se fera à la lumière de votre smartphone ou de lampes de poche mises à disposition… Ce ne sera pas la seule originalité qui sera proposée: plusieurs activités sont en effet prévues dans le cadre scolaire et publique. Le programme fera l’objet d’une communication ultérieure, soyez vigilant!

Mathieu Rod vit à Vevey. Il a travaillé dans les domaines de la typographie et du graphisme, avant de s’orienter vers la photographie. Si l’aspect formel de la photographie l’intéresse, c’est surtout la nécessité d’observer et d’être en contact avec le monde qui l’attire. Photographe indépendant depuis 2006, il réalise des travaux de commandes pour la presse, des ateliers de graphisme et de communication.

Conférence

Ernst Zürcher

je 23.04.2020 20h00 CCL Entrée libre, collecte

Ernst Zürcher

Les arbres et les forêts

Arbres et forêts sont aujourd'hui menacés, alors qu'ils pourraient devenir nos meilleurs alliés et des modèles. Un nouveau regard sur la nature, selon une démarche scientifique, permet de lever le voile des apparences et de révéler des particularités insoupçonnées des arbres.

Les dernières découvertes permettent de comprendre la forêt comme un organisme en interaction avec l’ensemble du paysage. Sous de multiples aspects, les arbres et leurs bois peuvent nous enrichir et nous inspirer, pour autant que nous les intégrions dans nos actions et que nous sachions les gérer dans le respect de leur propre nature. Très concrètement, ils constituent, en tant que ressources vivantes, un moyen non seulement d'atténuation, mais aussi de résolution de la catastrophe écologique et climatique en cours. Et, bien plus que nous ne l'imaginons, ils peuvent aider à régénérer les hommes et à faire reverdir la Terre. 

Ernst Zürcher est professeur émérite en Sciences du Bois à la Haute école spécialisée bernoise (site de Bienne). Il est actuellement chargé de cours à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (Science et Génie des Matériaux). Il poursuit ses recherches sur les arbres et le bois, en particulier leur chronobiologie et leurs potentiels de séquestration de carbone. Il donne régulièrement des conférences.

Il est l'auteur du livre «Les Arbres, entre Visible et Invisible» (Actes Sud 2016) / «Die Bäume und das Unsichtbare» (AT-Verlag 2016).

Théâtre

Compagnie de la Tour Carrée

di 03.05.2020, 17h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Compagnie de la Tour Carrée

Mo(r)tel 18

Joyau de l’architecture moderne, le fameux motel de La Neuveville est d’abord le sujet de Motel 18, recueil de trente-huit nouvelles d’auteur·e·s de Suisse romande et succès public avec deux rééditions. L’aventure continue avec l’adaptation d’un choix de textes à la scène par la Compagnie de la Tour Carrée.

Des histoires sont jusque-là bien rangées dans les chapitres du Motel 18… Coup de théâtre! Patrick, un client de passage, cherche sa chambre… La 2, ou la 13… Ah non, la 3 bien sûr!… Il ne sait plus très bien, au gré de ses déambulations dans les couloirs, cerné d’images déroutantes qui hantent l’écran de sa nuit blanche, tandis qu’une réceptionniste énigmatique exhume les fantômes du passé.

Une comédienne et deux comédiens peuplent le motel de rencontres cocasses et de petits drames, joués, lus, doublés, à mesure que défilent les planches et les paysages sonores insufflés par le dessinateur et la musicienne. Lieu de transition, Mo(r)tel 18 révèle nos métamorphoses et nos errances.

Y a-t-il une sortie dans ce motel à l’(r) insaisissable?

Contribuent à cette création 

Marianne Finazzi, Nicole Grédy, Carine Martin, Armelle Scholl, Pascal Bernheim, Sandro De Feo, Didier Chiffelle, Pitch Comment, Alain Gagnebin, Pierre Alain Jeannet, Antoine Le Roy, Lucas Voisard ainsi que toute l’équipe du CCL, pour un motel immortel.

FESTIVAL MULTIDISCIPLINAIRE

Cendres Festival

sa 09.05.2020 Collégiale/CCL Abonnement festival: Fr. 40.– / 25.–

Cendres Festival

Un festival sans chichi

Le CCL s’associe au label Cendres Records et propose un festival novateur, authentique et sans chichi, qui associe musique et rencontres. À l’affiche, une programmation qui visite différents styles musicaux, une rencontre-débat et beaucoup de convivialité. Le festival s’articulera entre le CCL et la Collégiale de Saint-Imier, dans laquelle tous les concerts seront proposés.

L’Imérien de souche Nathan Baumann est à la tête du label Cendres Records. C’est lui qui a eu l’idée de ce festival: «Cendres Festival est avant tout (et surtout) une vision de ce que peut être un label aujourd’hui, de ce que peut être un événement artistique, de ce que peut être un festival. Un moment qui rassemble des gens autour de discussions, de réflexions, de chansons, de mises en scène, de musique. Un moment unique et poétique, sur mesure, créé pour l’occasion, dans un endroit et une région chers à mon cœur.»

L’entier du programme sera donc constitué de moments originaux et surtout, s’agissant des concerts, en adéquation et en résonance avec un lieu: la Collégiale. La programmation sera dévoilée début 2020, mais un rendez-vous peut d’ores et déjà être dévoilé ici: le concert qui réunira Charlou Nada et Nathan Baumann. Une rencontre assurément grandiose et qui promet un répertoire de chanson française très original.

 

À noter d’ores et déjà:
Concert de Charlou Nada et Nathan Baumann
Fr. 25.– / 15.–

Cendres Records est un label régional fondé par le musicien/producteur Nathan Baumann en août 2018. Le label travaille avec divers artistes du coin sur des publications pop, expérimentales, jazz et chanson.

théâtre chrono

Utopik Family

sa 16.05.2020 20h00 CCL Entrée libre, collecte

Utopik Family

«Karandach» N° 21

Inspiré de la tradition théâtrale russe des Kapouchnik, terme signifiant «soupe aux choux» en référence à la soupe mijotant dans le foyer des acteurs, le Karandach est un véritable défi. Les comédiens d’Utopik Family ont douze heures chrono pour créer et présenter un spectacle. La journée commence le matin à 8h.

Voilà une expérience inédite, qui est présentée depuis 2013 dans diverses salles de Suisse romande. Les comédiens se réunissent, ils discutent, débattent, proposent puis créent le spectacle et le jouent une seule et unique fois, le soir même, à 20h. Douze heures, pas une minute de plus, pour se lancer sous les projecteurs! Il s’agit donc d’une expérience théâtrale sans filet, remplie d’adrénaline à chaque fois et ce, aussi bien pour les comédiens que pour le public. En effet, chaque spectateur a la chance de pouvoir proposer un thème à l’issue du spectacle. Les comédiens prennent ensuite connaissance des propositions du public et, parmi les meilleures, tirent au sort le thème du prochain Karandach.

Fabrice Bessire
Thierry Grünig
Claudia Nuara
Nathalie Sabato
Bastian Verdina
Comédiens

Cedric Bürgi
Mise en scène

www.utopikfamily.ch

power soul

Tiza Brown

je 28.05.2020 Portes & bar: 19h30 Concerts: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Tiza Brown

jeudreLIVE

Tiza Brown est originaire du Michigan, mais c’est en Europe qu’elle a développé un univers musical qui ne doit rien à personne. A true original!

Après avoir publié des disques sous différents noms, foulé les scènes les plus prestigieuses de Suisse (Montreux Jazz, Arena de Genève, Gurten Festival, Kursaal, KKL) et même ravagé les dancefloors grâce à des titres publiés sur des compilations house, Tiza Brown revient en 2020 avec une formation détonante. Le répertoire est issu du «Groovy American Songbook». Brothers and Sisters, get ready to party! 

Expo

Couture, Interactive Media Design et photo

Vernissage ve 05.06.2020, 19h00 CCL Expo jusqu’au 28.06.2020 Entrée libre

Couture, Interactive Media Design et photo

Quand l’art décolle

Comme dernier événement de sa saison 19/20, le CCL a décidé d’offrir ses cimaises à des étudiants pour qu’ils y exposent leurs travaux. L’occasion pour eux d’affronter le regard du public, et pour celui-ci de découvrir les univers déjà très riches de ces jeunes artistes en devenir. L’exposition se divisera en trois parties distinctes: deux portées par des étudiants de l’École d’arts appliqués de La Chaux-de-Fonds, une par un élève de l’École secondaire de Saint-Imier.

L’École d’arts appliqués sera doublement représentée. Elle le sera déjà par son secteur mode, avec les classes de couture, de la première à la troisième année. Pour la vingtaine de vêtements qui seront présentés, les élèves auront eu pour contrainte créatrice de s’inspirer du travail du sculpteur tessinois Ivo Soldini. Le secteur Interactive Media Designer présentera quant à lui une rétrospective de six diplômes réalisés sur six thèmes différents.

Ilan Cantoni est élève en 11H à l’École secondaire de Saint-Imier. Durant cette dernière année scolaire, il réalise un travail individuel pour lequel il a choisi comme thème la photographie animalière. Dès potron-minet, il est donc parti chasser ses images, dans le froid et l’humidité, expérimentant au passage les vertus de la patience… «La photographie animalière est quelque chose d’exceptionnel, explique Ilan. Elle procure des émotions incroyables. Se trouver en face d’un animal provoque une poussée d’adrénaline que, j’espère, vous ressentirez à votre tour en voyant mes clichés.» Le CCL est heureux de lui apporter son soutien pour la phase de présentation de ce beau travail courageux. Le Musée de Saint-Imier également, puisqu’il participera à la réalisation de la scénographie de cette exposition.