Menu

Bel été à toutes et tous!

Bel été à toutes et tous!

Toute l'équipe du CCL vous souhaite un excellent été et se réjouit de vous retrouver en août pour la nouvelle demi-saison!

diptyque théâtral

Claude-Inga Barbey et Doris Ittig

sa 01.09.2018 • 20h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Claude-Inga Barbey et Doris Ittig

«Femme sauvée par un Tableau» & «Christmas Pudding

Les deux comédiennes imbriquent deux pièces courtes pour une géniale enquête théâtrale. Agatha Christie sort d’un livre pour faire la vérité sur sa vie; une femme entre dans un musée pour trouver des réponses à la sienne. Irrésistible!

 

D’habitude, elle ne va pas au musée. Mais aujourd’hui, pour ne pas perdre la trace de la femme qu’elle suit en secret depuis le début de la journée, Irène s’engouffre dans une salle d’exposition. À l’intérieur, des photographies noir et blanc sont accrochées. «Si vous avez besoin d’explications, je suis là pour ça». C’est l’autre femme qui vient de parler. Commence une visite guidée à la tournure complètement inattendue… Qui aurait cru que ces photographies puissent avoir autant à raconter? «Femme sauvée par un Tableau» est une histoire qui surprend par son dénouement. «Christmas Pudding» relate un fait réel. En 1926, une disparition fait la une des journaux anglais. La romancière Agatha Christie s’est volatilisée. Durant une semaine, on ne parle que de ça. Où est passée la reine du crime? On publie des portraits, une récompense est même offerte. Son mari est soupçonné, les hypothèses les plus invraisemblables circulent… La littérature et la peinture, avec leur façon bouleversante de nouer et dénouer le fil de nos existences, s’invitent au théâtre, portées par deux des meilleures comédiennes de Suisse romande.

Claude-Inga Barbey et Doris Ittig
Conception, écriture, mise en scène et jeu

Durée: 2 × 45 min

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle

 

JAZZ PHÉNOMÉNAL

Marie Krüttli Trio

ve 14.09.2018 • 20h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Marie Krüttli Trio

Le «phénomène» MKT

À la tête de son propre trio jazz depuis l’âge de 19 ans, la jeune pianiste Marie Krüttli le mène désormais avec aplomb à travers toute l’Europe et au-delà, en récoltant prix et critiques élogieuses. À Saint-Imier, elle jouera «à la maison», avec le contrebassiste virtuose Lukas Traxel et le batteur Jonathan Barber, star montante de la scène new-yorkaise.

Piano-basse-batterie: en jazz, c’est une formation si courante qu’il devient difficile de la recréer en lui donnant un relief à la fois personnel et séduisant. Mais on dit de Marie Krüttli, pianiste et compositrice de 27 ans, qu’elle a déjà un style reconnaissable, original, clair et puissant. «This young lady is phenomenal», résume le saxophoniste américain David Murray.

Imérienne, Marie Krüttli a étudié à la HEM de Lausanne (bachelor de piano jazz) et à la HEM de Lucerne (master «performance»), avant de s’établir à Berlin. Elle a récemment perfectionné son art à New York et enregistré là-bas un disque en quintet.

Rencontré à cette occasion, Jonathan Barber, considéré comme le batteur new-yorkais actuellement le plus prometteur, fait aujourd’hui partie du Marie Krüttli Trio pour sa nouvelle saison. Avant le Moods à Zurich, puis la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, cette tournée d’automne commence sur notre scène, où le MKT est à nouveau le bienvenu: nous aimons son jazz frais, élégant, inspiré.

Marie Krüttli
Piano, composition

Lukas Traxel
Contrebasse

Jonathan Barber
Batterie

www.mariekruttli.com

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle

IMPRO!

Catch-Impro

ve 21.09.2018 • 20h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Catch-Impro

«Warm-up» de la coupe du monde 2018

Il n’y a pas que le foot qui ait sa coupe du monde… il y a aussi un tout autre type de «sport», autrement plus hilarant et garanti sans hooligans: le Catch-Impro. Deux équipes de comédiens se mesurent en improvisant sur un thème choisi par des cartes, en suivant des règles strictes dans un temps et un espace limités. La coupe du monde, à laquelle participent les équipes de Suisse, France, Belgique et Québec, aura lieu du 27 au 30 septembre au Théâtre de Beausobre à Morges. Mais avant cela, le tour de chauffe enflammera la Suisse romande, en passant par le ring du CCL.

À ma gauche, l’équipe de Suisse: Carlos Henriquez et Noël Antonini, incontournables férus d’impro qui jouent ensemble depuis qu’ils étaient tout petits ou presque, motivés à fond pour récupérer le titre qu’ils avaient gagné en 2015 puis perdu l’année dernière.

À ma droite, l’équipe du Québec: Jennie-Anne Walker et Mira Moisan, venues du pays qui a vu naître le concept de l’impro, nullement impressionnées par les mecs d’en face.

On ne saurait oublier la maîtresse de cérémonie, l’inénarrable Catherine d’Oex, et l’arbitre, Vincent Buclin, possesseur des titres et des catégories qu’il fait jouer aux improvisateurs. Le public vote pour l’équipe qu’il a trouvé la meilleure à la fin de chaque improvisation. Ça déménage, ça envoie, ça détend et ça fait pleurer de rire: assister à un spectacle de Catch-Impro est recommandé par l’OMS, et mériterait d’être remboursé par les caisses maladie!

Pour le Québec
Jennie-Anne Walker et Mira Moisan

Pour la Suisse
Carlos Henriquez et Noël Antonini

Vincent Buclin
Arbitre

Catherine d’Oex (Pascal Morier-Genoud)
Maîtresse de cérémonie

www.impro-catch.ch

 

poésie théâtrale

Compagnie Deva

ve 28.09.2018 • 20h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Compagnie Deva

«D’amour et d’aventure»

Pour sa seconde création, la Compagnie Deva s’attelle à mettre en lumière la magnifique œuvre du poète et écrivain Werner Renfer, bien connu dans notre région. C’est au travers de sa correspondance inédite avec son épouse bien-aimée Germaine que l’éclatante beauté de sa parole va prendre vie. Le CCL n’a pas hésité à s’associer à la mise sur pied de ce projet inédit qui met également en lumière le rôle de cette femme moderne et courageuse qui s’est battue pour défendre une œuvre poétique.

Germaine est amoureuse du poète Werner Renfer. Toute jeune, elle quitte son Jura bernois natal et le rejoint à Paris. Ensemble, ils partent vivre sur une île déserte pour y recréer le paradis. La poésie est leur nourriture, la beauté étanche leur soif. Mais bientôt surviennent l’automne, le froid, la faim… et la pauvreté. Des années plus tard, devenue veuve, Germaine se bat encore pour survivre avec ses enfants. Du passé remonte alors la parole du poète...

La Compagnie Deva a été fondée en 2014 par Claudia Nuara (Bienne) et Nathalie Ogi (Lausanne). Leur objectif est d’explorer les questions du monde d’aujourd’hui à travers des œuvres contemporaines, qui conjuguent écriture et langage théâtral originaux ainsi qu’une pluridisciplinarité artistique.  

Anne Comte, Claudia Nuara
Jeu 

Nathalie Sandoz
Mise en scène 

Nathalie Ogi
Écriture

Neda Loncarevic
Scénographie

Amandine Baldi
Lumières

Cédric Liardet
Son 

Patrick Amstutz
Conseil scientifique

Production
Compagnie Deva 

Coproduction
CCL

Partenaire
Nebia (Bienne)

 

www.compagniedeva.com

Spectacle présenté dans le cadre du festival transfrontalier Conte & Compagnies.
www.contecies.com

 

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle 

Exposition collective «photographies»

Mise au concours

Écriture & théâtre

L'intrigue et le jeu

confidences musicales

Alain Tissot

je 04.10.2018 & ve 05.10.2018 • 20h30 CCL Fr. 20.– / 15.– / 10.–

Alain Tissot

«FABULARIUM… in secreto»

Il est sans doute l’un des musiciens les plus connus de notre région, Alain «Touli» Tissot. Près de quarante ans de carrière: ça en fait, des concerts, des projets, des rencontres, des collaborations… Et pourtant, il y avait quelque chose que le Prévôtois à la chevelure indisciplinée n’avait encore jamais faite: un projet solo. Lacune corrigée avec ce «FABULARIUM… in secreto», un spectacle qu’il qualifie de confidences musicales, dans lequel il partage des souvenirs de môme, des tranches de vie et surtout des sons qui nous ramènent dans un monde que nous avions cru enfoui au plus profond de notre être... Un spectacle magique qu’il présente avec ses mots:

 

FABULARIUM…

Comme l’on aime à se retrouver le soir au coin du feu, on se rassemble ici autour d’une batterie et son complice, tous deux disposés à nous révéler leurs mille et un secrets.

Le public est proche, en confidence
Le lieu paisible et chaleureux

L’instrument quitte peu à peu son territoire de prédilection et les clichés qui l’accompagnent

Le discours est transparent, épuré, musical, verbal aussi

De musique en tranches de vie, d’anecdotes en vibrations

Ainsi se partage l’histoire, en toute intimité…
in secreto. 

Tout public dès 12 ans
Durée: 60 min

www.alaintissot.ch

Spectacle présenté dans le cadre du festival transfrontalier Conte & Compagnies.
www.contecies.com

 

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle

 

expo

Nicolas Sorel

Expo jusqu’au 07.10.2018 CCL Entrée libre

Nicolas Sorel

Des petits formats et des grands…

Dans l’art de Nicolas Sorel cohabitent plusieurs univers: le temps, la vie, la mort, un mélange de souvenirs d’enfance passée dans un environnement industriel et rural. Ce qui caractérise son travail, c’est avant tout cette liberté qu’il s’octroie dans le traitement des sujets et des rendus. On peut sentir dans certaines de ses toiles un côté photographique empreint de mysticisme, un contraste entre nature et civilisation.

 

Très tôt, Nicolas Sorel taille ses crayons, affûte ses pinceaux pour barbouiller des feuilles blanches. En 1970, à 4 ans, il remporte le premier prix de peinture de la ville du Havre. Puis il change de support et se met à peindre sur des toiles. De petits formats pour commencer timidement, puis doucement, sur la pointe des pieds, des grands qui lui permettent de s’exprimer en toute liberté, pour explorer de vastes étendues qui lui sont sources d’inspiration. Pour choisir un vrai métier, il opte pour l’architecture d’intérieur, compromis acceptable. Il intègre un cabinet parisien où il devient rapidement directeur. Un jour, il réalise que ce qu’il veut vraiment, c’est peindre. Il plaque tout pour démarrer une autre vie. Il passe encore plusieurs étés à rénover des chalets en Suisse avant de venir s’installer à Saint-Aubin-Sauges. À l’aube des années 2010, il se lance pleinement dans la peinture. Dès lors, pinceaux et tubes toujours à portée de main, il concrétise son rêve et les expositions se suivent. Au CCL, il présentera des petits bouts de lui, où chaque image raconte une histoire, certaines plus colorées, d’autres plus sombres, du figuratif à l’abstrait, des dessins, des petits formats et des grands…

spectacle pour enfants

Association «Doigts de Fées»

di 21.10.2018 • 16h30 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Association «Doigts de Fées»

«Le Mystérieux Chevalier sans Nom»

Cette production théâtro-musicale s’adresse au jeune public (5-10 ans) et fera rêver petits et grands au fil d’une histoire librement inspirée par le magnifique livre de Cornelia Funke et Kerstin Meyer. On doit cette création à l’association «Doigts de Fées», née en 2013 et qui a été fondée par la chanteuse-compositrice Fanny Anderegg et le percussionniste Julien Annoni. Le CCL se réjouit d’apporter son soutien à ce projet qui verra le jour en ses murs.

«Violette-jus-de-chaussette», «Violette-la-mauviette», «Violette-la-terreur-des-pâquerettes»… Voilà comment la princesse Violette est perçue par ses trois frères. Le roi Wilfrid, devenu veuf à la naissance de sa fille cadette, ne sait comment s’y prendre. C’est finalement comme un garçon qu’il décide de l’éduquer et de l’exercer au combat. Mais pour une petite fille fragile, légère et dont la ruse surpasse les muscles, l’épée est bien trop grande, le cheval trop haut et l’armure beaucoup trop lourde. 

Pourtant, Violette est têtue et téméraire, elle s’entraîne toutes les nuits jusqu’au jour où son agilité et sa souplesse lui offrent le respect de ses frères. Pour son seizième anniversaire, le roi Wilfrid organise, en l’honneur de sa fille, un tournoi durant lequel les plus vaillants chevaliers du royaume se disputent la main de Violette. Cette dernière refuse son mariage à un inconnu… 

C’est en costume de chevalier sans nom et dans une ruse organisée avec sa complice servante qu’elle réussit à échapper à ce terrible sort et reconquérir son droit à la dignité.

Antoinette Rychner
Adaptation de l’œuvre

Robert Sandoz et Adrien Gygax
Mise en scène

Fanny Anderegg
Composition musicale, musique 

Florence Annoni, Olivier Gabus
Jeu 

Julien Annoni
Musique 

Célien Favre
Costumes et scénographie 

Nicolas Bras
Création d’instruments 

Blaise Bersinger et Pascal Vincent
Voix off pour le tournoi des chevaliers 

Production
Association «Doigts de Fées» 

Coproduction
CCL

chanson française

Boule et Monsieur Roux

je 25.10.2018 Portes & bar: 19h30 Concert: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Boule et Monsieur Roux

jeudreLIVE

C’est à l’issue d’un repas que Boule et Monsieur Roux en ont eu l’idée: «Et si nous tournions ensemble? Tu chanterais tes chansons et les miennes. Et réciproquement. Tu m’accompagnerais et vice versa.» Affaire conclue! Deux chanteurs, deux styles, mais le partage du même goût pour les gens un peu cabossés et les pieds qui traînent dans le tapis.

festival

Les Transphoniques

me 31.10.2018 > sa 03.11.2018 Salle de spectacles Portes: 19h00 Concerts: 20h00

Les Transphoniques

Un festival différent

Imaginez un festival différent. Une plateforme qui permette des rencontres et des échanges entre artistes venant de tous horizons. Une zone où les frontières entre les styles musicaux ne sont plus vraiment sous contrôle. Un terreau fertile à la création et aux prestations uniques. Et bien un tel festival existera à Saint-Imier cet automne, et il porte déjà un nom: Les Transphoniques. 

Trois artistes hors du commun formeront la colonne vertébrale du projet: Erika Stucky, Arthur Henry et Lucien Dubuis. Tous trois mènent des carrières artistiques où l’on retrouve l’esprit voulu pour Les Transphoniques: cette volonté de sortir des sentiers battus, de mener des projets novateurs en prenant le risque de l’inconnu. Ils ont accepté de réaliser ensemble une création collective qu’ils présenteront en point d’orgue du festival. 

Chacun aura préalablement sa soirée. Erika Stucky présentera son solo inclassable mêlant musique et projections. Lucien Dubuis et son trio de jazz rencontreront Le Moment Baroque pour une version inédite des Quatre Saisons de Vivaldi. Quant à Arthur Henry, il aura monté un programme qui réunira sur scène son groupe Koqa Beatbox et la chorale de l’école secondaire de Saint-Imier. 

Après «Option Trombone» présenté en 2016, Les Transphoniques est le nouveau projet d’importance de l’association artGuël. L’École de musique du Jura bernois (EMJB) et le CCL en sont à nouveau partenaires. À noter qu’une communication spécifique vous donnera tous les détails du programme de ce festival. Elle sera diffusée dès septembre.

me 31.10.2018 • 20h00

Lucien Dubuis’ Crossover Jazz Trio et Le Moment Baroque

«Les Quatre Saisons et le cosmos ultime», une création autour d’œuvres de Vivaldi et de Dubuis

Jonathan Nubel (violon solo),
Lucien Dubuis (sax ténor, clarinette basse), Simon Gerber (basse),
Lionel Friedli (batterie)
Fr. 30.– / 25.– (gratuit jusqu’à 16 ans)

 

je 01.11.2018 • 20h00

Arthur Henry

Rencontres avec Koqa Beatbox et la chorale de l’école secondaire de Saint-Imier

Création
Entrée libre, collecte

 

ve 02.11.2018 • 20h00

Erika Stucky

«Suicidal Yodels» (solo)

Fr. 20.– / 15.– (gratuit jusqu’à 16 ans)

 

sa 03.11.2018 • 20h00

Stucky – Dubuis – Henry

Création collective pour Les Transphoniques

Fr. 30.– / 25.– (gratuit jusqu’à 16 ans)

 

Billetterie au CCL

Réservation par e-mail ou au 032 941 44 30

www.lestransphoniques.ch

 

expo

Jean-Daniel Rohrer

Vernissage ve 09.11.2018 • 19h00 CCL Expo jusqu’au 20.12.2018 Entrée libre

Jean-Daniel Rohrer

Un artiste fondamentalement poétique

Membre de l’Académie royale du Canada, né à Tramelan. Et entre deux, la vie et la carrière de Jean-Daniel Rohrer, artiste-peintre, ont été jusqu’ici d’une intensité étonnante. Désormais citoyen canado-suisse, il revient au CCL pour une exposition très attendue.

En 1999, nous présentions ses œuvres aux côtés de celles de son père. Depuis cette exposition émouvante, Jean-Daniel Rohrer a fait de l’art son métier à plein temps, récompensé par de nombreuses distinctions, jalonné de dizaines d’expositions au Canada, en Europe et aux USA. 

Nous accueillons à nouveau, en «voisin», le Tramelot d’origine, mais aussi, fièrement, le créateur de la sculpture «L’Homme de la Paix» offerte par la Ville de Montréal à la Ville d’Hiroshima, ou encore l’auteur de l’impressionnant polyptique mural «Mundus Novus», visible à l’aéroport international Pierre-Eliott-Trudeau. Nous accueillons le nouvel Académicien, et aussi l’humaniste, fidèle à Haïti où il anime des ateliers dans un foyer pour enfants abandonnés…

«Vous découvrirez un artiste fondamentalement poétique. Irrémédiablement tendre et attentif à la vie, la sienne et celle des autres. Jean-Daniel Rohrer est un homme d’union», dit de lui l’éditeur canadien Robert Bernier. Où qu’il aille, d’où qu’il vienne, Rohrer mène son œuvre vers cet essentiel – c’est son sens et son but. Il l’exprime avec une superbe et fascinante maîtrise.

chanson contestataire sud-américaine

Vidala

je 15.11.2018 Portes & bar: 19h30 Concert: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Vidala

jeudreLIVE

Vidala tire son nom d’une forme musicale poétique issue du folklore argentin. Le trio aborde avec ce projet un répertoire engagé d’auteurs latino-américains. Des voix de poètes qui nous mènent à découvrir la beauté aride des paysages, mais surtout à dévoiler les vies souvent rudes et précaires des Indiens, des mineurs, des ouvriers, des paysans, sans oublier les anciens esclaves noirs. Car derrière la finesse de ce répertoire, la critique sociale n’est jamais bien loin.

funk

Jun’ai

je 22.11.2018 Portes & bar: 19h30 Concert: 20h00 CCL Fr. 10.– (prix unique)

Jun’ai

jeudreLIVE

On les connaissait sous le nom de Funk Alliance, ils reviennent aujourd’hui avec un nouveau projet intitulé Jun’ai. Quatre sont restés à bord: Baptiste Brand, Giordann Fracella, Jérémie Krüttli et Elsa Rueff. Can John Etterlin les a rejoints pour former un quintet puissant et inspiré qui se balade allégrement dans le groove de la funky house, de la neo soul, en passant par le disco et le hip-hop. Vive Jun’ai et la promesse d’un funk renouvelé!

théâtre physique

Un Poyo Rojo

sa 01.12.2018 • 20h30 CCL Fr. 25.– / 18.– / 12.–

Un Poyo Rojo

La masculinité sur le tapis

Un Poyo Rojo, soit «un coq rouge», se joue à guichets fermés depuis près de dix ans à Buenos Aires, mais également sur tout le continent sud-américain, en Allemagne, en Espagne et en France. Grâce à son partenariat avec éviDanse, le CCL s’ajoute à la liste des lieux qui ont le bonheur de programmer ce spectacle mêlant allègrement danse, théâtre, acrobatie, percussion corporelle, arts martiaux et clown…

Dans des vestiaires de sportifs qui sentent la testostérone, la chaussette sale, la tôle froide et les aisselles, deux mâles se toisent, se jaugent et se livrent à un ballet sadomaso hilarant. Longs et fins, secs et musclés, ils s’examinent et se jugent avant une bataille chorégraphiée rocambolesque qui développe les thèmes de la virilité, la compétition, la mise en garde, la peur, le désir et la séduction. 

Pas un mot, pas de musique. Des regards, une petite radio, et la lutte. Une danse frénétique, une compétition sportive, un combat de chiens. On passe en revue toutes les modalités des relations humaines quand elles deviennent bestiales. Luciano Rosso et Alfonso Barón, deux artistes argentins aux multiples talents, nous offrent une performance extraordinaire et irrésistiblement drôle, dans une mise en scène impeccable et délirante de Hermes Gaido.

 

Alfonso Barón, Luciano Rosso et un poste de radio
Interprètes

Luciano Rosso et Nicolás Poggi
Chorégraphie

Hermes Gaido
Mise en scène et création lumière

Tout public (dès 10 ans)

 

D’août 2018 à juin 2019, les huit partenaires d’éviDanse (CCRD, CCDP, CCP, CCL, Le Royal, L’Espace culturel du Café du Soleil, Danse! et Nebia) proposent une quatrième saison de danse. Le programme complet est disponible sur www.evidanse.ch

Un projet coordonné par l’AICC, Danse! – association jurassienne pour la danse contemporaine en collaboration avec Nebia (Bienne).

repas-spectacle

Collectif Illusion Éphémère

je 06.12.2018 • 12h00 CCL Fr. 35.– / 25.–

Collectif Illusion Éphémère

«24 h de la Vie d’un Frigo»

Au menu de ce midi: de l’humour à conserver au frais et à l’abri de la lumière… à consommer sans modération!

Quoi de plus banal qu’un frigo, qui ronronne doucement dans un coin de la cuisine? Sa surface lisse ne laisse rien deviner de ce qui s’y cache. Pourtant, nous avons tous avec cet objet du quotidien un rapport bien personnel, et son intérieur en dit beaucoup sur le nôtre… 

Mais justement, que se passe-t-il dans ce joli frigo rouge? Comment les carottes, saucisses et autres yaourts vivent-ils cette attente de la porte qui s’ouvre et de la main qui va les saisir? Ceux qui sortent du frigo y reviendront-ils, et dans quel état? Chacun à sa place, du bac à légumes à la boîte à fromage, les habitants du frigo s’aiment ou se disputent, discutent politique (les cornichons ont-ils une voix chacun, ou une seule par bocal?), se méfient des périmés.

Deux comédiennes, un mime et un musicien ont uni leurs talents pour cette création fraîche et croquante, et forment la troupe jurassienne engagée dans le projet des Midi Théâtre. Le CCL est heureux de les accueillir en ses murs, et vous invite à une pause de midi qui n’aura rien de réfrigérant, et qui apportera peut-être une réponse à cette angoissante question: est-ce que la lumière s’éteint quand la porte se ferme? 

Durée: 60 min (repas compris)

 

Fanny Rossel, Ophélie Steinmann, Branch Worsham
Conception et jeu

Jacques Bouduban
Conception et musique de scène

Joël Joliat
Scénographie

Production
Collectif Illusion Éphémère

Coproduction
Midi Théâtre, CCRD et CCDP

 

www.illusionephemere.com

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle

 

théâtre chrono

Utopik Family

sa 15.12.2018 • 20h00 CCL Entrée libre, collecte

Utopik Family

«Karandach»

Depuis quelque temps déjà, Utopik Family, la compagnie de théâtre basée à Saint-Imier, propose ci et là ses productions d’un jour: les «Karandach». Cette expérience hors du commun sera (enfin!) présentée en terre imérienne. Le CCL s’associe à cette première.

 Inspiré de la tradition théâtrale russe des kapouchnik – terme signifiant «soupe aux choux», en référence à la soupe mijotant dans le foyer des acteurs – le «Karandach» est un véritable défi. Les comédiens d’Utopik Family ont douze heures chrono pour créer et présenter un spectacle. La journée commence le matin à 8h00. Les comédiens se réunissent, discutent, débattent, proposent puis créent le spectacle et le jouent une seule et unique fois, le soir même, à 20h00.

Douze heures, pas une minute de plus, pour se lancer sous les projecteurs! Il s’agit donc d’une expérience théâtrale sans filet, remplie d’adrénaline à chaque fois et ce, autant pour les comédiens que pour le public. En effet, chaque spectateur a la chance de pouvoir proposer un thème à l’issue du spectacle. Les comédiens prennent ensuite connaissance des propositions du public et, parmi les meilleures, tirent au sort le thème du prochain «Karandach».

Apéritif Clientis-CEC offert avant le spectacle