item3

08

 

ve 24.04.2015

20h30

Salle de spectacles

Fr. 25.– / 18.– / 12.–

 

 

 

Stéphanie Boll et Alain Roche

Conception, mise en scène et jeu

 

Marie Fourquet

Texte

 

Stéphanie Boll

Chorégraphie

 

Alain Roche

Musique

 

Philippe Soltermann

Direction d’acteur

 

Antoine Friderici

Lumière

 

Jérôme Burri

Son

 

Boll & Roche Cie

«L’Insolence du Printemps»

 

Pour son week-end éviDanse de cette première saison (voir encadré), le CCL propose un programme fait de danse, bien entendu, mais pas seulement. Le souhait est de faire la part belle aux spectacles interdisciplinaires. Deux compagnies, deux approches différentes, deux histoires fortes – proches par les thèmes abordés. C’est la Compagnie Boll & Roche qui ouvrira les feux. Roche, vous avez dit Roche?

 

C’est bien de l’artiste jurassien Alain Roche dont il est question. Talentueux, généreux, touche à tout… il est d’abord celui qui se met au service de l’autre. Il a ainsi contribué à un très grand nombre de projets culturels, que ce soit en tant que créateur lumière, régisseur, compositeur ou encore pianiste. Plusieurs autres aventures plus personnelles complètent sa biographie, la dernière en date étant le très médiatisé «Piano vertical» dans lequel il joue du piano suspendu dans l’air…

 

C’est en 2002 qu’il rencontre la danseuse et chorégraphe Stéphanie Boll et qu’ils créent leur compagnie. Après une enfance rythmée par la gymnastique rythmique et sportive, Stéphanie Boll rejoint la compagnie Interface à l’âge de 20 ans et se forme à la danse classique et moderne. Elle se révèle alors également comme chorégraphe.

 

Un pianiste, une danseuse, un texte. Le troisième ingrédient (central) de ce spectacle est signé Marie Fourquet. «L’Insolence du Printemps» raconte la vie d’une trentenaire qui revient sur son enfance et se demande si son parcours est le fruit de ses véritables envies ou s’il a été guidé par ce qu’on lui a appris à être. Dans un texte ou l’humour ne manque pas, le personnage, vrillé de peurs, se demande s’il observe sa vie en spectateur ou s’il en est vraiment l’acteur. Une prise de conscience de la difficulté d’être au monde sans mentir… Tiens, ça ne rappelle pas le thème du spectacle du lendemain ça?

PAD

 

 

Du festival à la saison

La formule concentrée du festival éviDanse programmé à chaque printemps a permis ces dix dernières années de développer un public. Les organisateurs ont souhaité aujourd’hui étoffer l’offre en donnant une meilleure visibilité à la danse tout au long de l’année: chaque partenaire présente un week-end entier de danse. éviDanse ne sera plus un festival, mais devient bien une saison chorégraphique!

 

> www.evidanse.ch

 

> www.bolletroche.ch

 

back RESA

item3a

item2

Zoom sur la demi-saisonPratiqueRétroMédias

Devenir membreA propos du CCLSponsors & soutiensLiensBons CCL

mainlogo